Berger Allemand maladies génétiques


Les maladies génétiques et les troubles énumérés sont connus pour avoir des prédispositions d'apparition pour la race Berger Allemand. Cela signifie que les troubles sont plus fréquent chez cette race par rapport à d'autres races de chien, ou dans la population canine en générale. La récurrence de ces troubles suggère que ceux-ci sont des maladies héréditaires, mais pour de nombreuses races, les études visant à déterminer le mode de transmission ou la fréquence dans la race n'ont pas été menées, ou ne sont pas encore concluantes.

Les
chiens de race pure les plus populaires ont tendance à avoir le plus de troubles énumérés, dites "maladies génétiques" parce qu'il y a aussi un plus grand nombre de chiens atteints, et d'avoir la possibilité de reconnaître donc plus de prédisposition chez certaines races pour un trouble particulier. La liste des troubles n'est pour l'instant pas totalement quantifier, car cela peut prendre un certain laps de temps avant que les races de chiens soient touchés suffisamment pour reconnaître une maladie héréditaire.

Myélopathie dégénérative

Souvent nommer comme "La maladie du Berger Allemand". Cela affecte les chiens de 5 ans ou plus. Il s'agit d'une perte lente et progressive de la coordination dans les membres postérieurs, avec une faiblesse croissante. Cela se produit en raison de la détérioration des structures de la moelle épinière qui sont responsables de la conduction de l'influx nerveux. Bien que les changements peuvent se trouver n'importe où dans la moelle épinière, ils sont les plus graves dans la région du bas du dos.

Dysplasie de hanche

La dysplasie de la hanche est un mauvais fonctionnement de l'articulation de la hanche, dite articulation coxo-fémorale, ce qui entraîne des modifications de forme et de volume qui troublent le fonctionnement de la hanche. Le mode de transmission de cette maladie est polygénique (causée par de nombreux gènes différents). Les scientifiques ne savent pas encore quels gènes sont impliqués, ou combien de gènes. Les facteurs qui peuvent aggraver la maladie comprennent l'excès de poids, un taux de croissance rapide et une mauvaise alimentation

Insuffisance pancréatique exocrine

Défaut de la sécrétion des enzymes pancréatiques exocrines. Les enzymes pancréatiques exocrines ne parviennent plus dans l'intestin, ce qui provoque des troubles digestifs chez le chien.  La partie exocrine du pancréas qui produit et sécrète des enzymes essentielles pour la digestion de la protéine, dans l'intestin grêle du chien est altérer. Les chiens perdant leurs capacités à digérer les protéines, ils perdent progressivement du poids malgré un appétit vorace.


kératite superficielle chronique

C'est une inflammation permanente de la la surface de l’œil. Cela commence comme une brume grisâtre. Quelle qu'en soit son origine, cela génère des lésions cornéennes, soit sous la forme soit d'une kératite ponctuée superficielle bénigne, soit d'un ulcère cornéen plus profond, pouvant laisser une cicatrice et entraîner une baisse de l'acuité visuelle. La situation s'aggrave progressivement et affecte généralement les deux yeux.

Fistule péri-anale

Maladie douloureuse dans laquelle des ulcères simples ou multiples se développent dans le tissu autour de l'anus. Aucune cause claire n'a jusqu'à lors été établie, même si certains des facteurs impliqués semblent être d'une large base de la queue, un port bas de la queue, et une augmentation de la densité de glandes sudoripares dans la région anale.

Enostosis

Inflammation du tissu osseux se produisant dans la profondeur d'un os. Maladie relativement fréquente qui provoque des douleurs et des boiteries chez les jeunes chiens de 6 à 18 mois, dans races de moyennes et grandes tailles. La cause de cette maladie est inconnue même si l'alimentation et l'hérédité peuvent aussi jouer un rôle.
Le scandale du millénaire de l'alimentation pour chien.

Maladie de Von Willebrand

La maladie de  (FVW) est une commune, généralement bénigne, trouble hémorragique héréditaire dans la population et chez les chiens. Elle est causée par un manque de facteur Von Willebrand (FVW), qui joue un rôle essentiel dans le processus de coagulation du sang. Le facteur de Von Willebrand (FVW) est l’une des protéines sanguines essentielles au processus normal de la coagulation chargé de la formation des caillots sanguins pour enrayer les saignements. Le sang circule dans tout l'organisme par l'entremise d'un réseau de vaisseaux sanguins. Lorsqu'on se blesse, les vaisseaux sanguins endommagés laissent fuir le sang par des brèches dans leurs parois. Les vaisseaux peuvent se rompre près de la surface de la peau, par exemple lors d'une coupure, ou encore, ils peuvent se rompre plus en profondeur et donnent alors lieu à une ecchymose ou à une hémorragie interne.

Normalement, le corps réagit, entraînant une hémorragie à travers un système complexe de défense. Il est composé de changements locaux dans les vaisseaux sanguins endommagés, l'activation des cellules sanguines, et le processus de coagulation.

Une réduction du facteur FVW conduit un fonctionnement plaquettaire anormale et un temps de saignement prolongé. Les chiens affectés sont sujets à des épisodes de saignement tels que les saignements de nez.

Trois formes de la maladie sont distingués en fonction de la concentration en FVW et de la fonction. Maladie de Von Willebrand de type I (le plus fréquent) légère à modérée avec anomalies hémorragiques, en fonction du niveau du FVW. Les plus rares les maladies de types II et III qui peuvent provoquer des troubles hémorragiques sévères.

Granulome de léchage Acral

Considérer à tord ou à raison comme une maladie par le corps médicale. Selon s'il on considère les problèmes comportementaux comme des maladies. c'est une maladie dans laquelle le chien lèche continuellement une zone sur leur jambe, qui devient première, en pleurant, et ulcérées. La cause est inconnue, mais l'héritage génétique peut jouer un rôle, car certaines races sont touchées plus souvent. Principalement l'ennui et/ou la frustration sont considérés comme des facteurs contributifs. D'autres possibilités incluent un trouble des nerfs sensoriels, ou un trouble obsessionnel compulsif.

Cataracte

Une cataracte est une opacité ou la perte de transparence du cristallin de l'œil. L'opacité peut être confiné à une petite zone de la lentille ou il peut affecter toute la structure. Une cataracte complète affectant les deux yeux va entraîner la cécité, alors que les petites cataractes non-progressives n'interfèrent pas avec la vision. Les cataractes primaires se produisent chez certaines races, alors que dans d'autres races la cataracte peut se développer secondairement à une autre maladie héréditaire comme l'atrophie progressive de la rétine ou un glaucome.
La plupart des cataractes sont héréditaires. Les cataractes non héréditaires se produisent également, à la suite d'autres maladies, traumatismes ou des troubles métaboliques. Avec son sens aigu de l'odorat et de l'ouïe, le chien peut très bien compenser ces difficultés visuelles, en particulier dans un environnement familier. Et les propriétaires peuvent ne pas être conscients et s’apercevoir de l'ampleur de la perte de vision.


Cette liste de maladies génétiques qui touchent le berger Allemand est malheureusement très longue et à des conséquences dramatiques pour la vie du chien:

- Dermatofibrose nodulaire
- Sténose aortique
- Cataracte
- Dystrophie cornéenne
- Dysplasie du coude
- Mégaœsophage
- Sténose vertébrale
...


Partager:

 

>>> Maladies génétiques du chien

> Airedale terrier maladies genetiques
> Akita Inu maladies génétiques
> Berger Allemand maladies génétiques
> Labrador maladies génétiques
> Berger Australien maladies genetiques



Dernière mise à jour

31/03/2016

- Massacre des chiens en Irak

31/03/2016

- Choisir son chien questionnaire

31/03/2016

- Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (2)

31/03/2016

- Plus d'empathie envers le chien qu'envers l'homme ?

31/03/2016

- Le chien et le dressage en France

X Fermer