Akita Inu maladies génétiques


Les maladies génétiques et les troubles énumérés sont connus pour avoir des prédispositions d'apparition pour la race Akita Inu. Cela signifie que les troubles sont plus fréquent chez cette race par rapport à d'autres races de chien, ou dans la population canine en générale. La récurrence de ces troubles suggère que ceux-ci sont des maladies héréditaires, mais pour de nombreuses races, les études visant à déterminer le mode de transmission ou la fréquence dans la race n'ont pas été menées, ou ne sont pas encore concluantes.

Les
chiens de race pure les plus populaires ont tendance à avoir le plus de troubles énumérés, dites "maladies génétiques" parce qu'il y a aussi un plus grand nombre de chiens atteints, et d'avoir la possibilité de reconnaître donc plus de prédisposition chez certaines races pour un trouble particulier. La liste des troubles n'est pour l'instant pas totalement quantifier, car cela peut prendre un certain laps de temps avant que les races de chiens soient touchés suffisamment pour reconnaître une maladie héréditaire

Cataracte

Une cataracte est une opacité ou la perte de transparence du cristallin de l'œil. L'opacité peut être confiné à une petite zone de la lentille ou il peut affecter toute la structure. Une cataracte complète affectant les deux yeux va entraîner la cécité, alors que les petites cataractes non-progressives n'interfèrent pas avec la vision. Les cataractes primaires se produisent chez certaines races, alors que dans d'autres races la cataracte peut se développer secondairement à une autre maladie héréditaire comme l'atrophie progressive de la rétine ou un glaucome.
La plupart des cataractes sont héréditaires. Les cataractes non héréditaires se produisent également, à la suite d'autres maladies, traumatismes ou des troubles métaboliques. Avec son sens aigu de l'odorat et de l'ouïe, le chien peut très bien compenser ces difficultés visuelles, en particulier dans un environnement familier. Et les propriétaires peuvent ne pas être conscients et s’apercevoir de l'ampleur de la perte de vision.

Le Pemphigus foliacé

Le pemphigus foliacé est une maladie auto-immune cutanée. Le Pemphigus couvre un groupe de troubles rares qui se produisent chez le chien. Dans ces conditions, il y a une réponse immunitaire anormale aux composantes normales de la peau, ce qui entraîne la séparation des cellules. Cela conduit à  des pustules, des cloques, croûtes et érosions de la peau.

La microphtalmie

D'origine génétique, la microphtalmie est la réduction des dimensions du globe oculaire dans ses différents diamètres. L’œil atteint de microphtalmie présente un globe oculaire plus petit que la normale et enfoncé dans l’orbite, la troisième paupière étant proéminente.

La dysplasie rétinienne

Les cellules de la rétine reçoivent des stimuli lumineux de l'environnement extérieur et transmettre les informations vers le cerveau où elle est interprétée pour devenir vision. Dans la dysplasie rétinienne, il y a un développement anormal de la rétine. Présente à la naissance la maladie peut être héréditaire, ou elle peut être acquise à la suite d'une infection virale ou un autre événement avant que les chiots naissent.
Il existe 3 formes de dysplasie rétinienne :
1) le pliage d'une ou plusieurs zones de la rétine. Il s'agit de la forme la plus bénigne, et l'importance de la vision du chien est inconnu.
2) les facteurs géographiques, les domaines de l'amincissement, le pliage et la désorganisation de la rétine.
3) Individuelle. C'est une désorganisation sévère associée à un détachement de la rétine.
Les formes géographiques et détaché cause un certain degré de déficience visuelle ou de cécité.

Atrophie progressive de la rétine

La rétine qui présente des couches successives, la plus à l'extérieur est constituée par les cellules photoréceptrices cônes et des bâtonnets.
Les cellules de la rétine reçoivent des stimuli lumineux de l'environnement extérieur et transmettre les informations vers le cerveau où elle est interprétée pour devenir vision. Dans l'atrophie rétinienne progressive, la détérioration des cellules de la rétine provoque la cécité.

L'adénite sébacée

Ceci est une condition dans laquelle les glandes sébacées de la peau deviennent enflammés pour des raisons inconnues, et sont finalement détruites. Ces glandes produisent normalement du sébum, une sécrétion grasse qui aide à prévenir le dessèchement de la peau. Les signes cliniques varient en fonction de la gravité de l'état, et entre les différentes races mais causes souvent la chute totale ou partielle des poils.

Entropion

Un entropion est l'enroulement vers l'intérieur de la paupière, le plus souvent de la paupière inférieure, qui irrite la surface de l'œil et peut finalement entraîner une déficience visuelle.  La sélection pour une conformation particulière à une standardisation des caractéristiques faciales exagérées avec des yeux proéminents et des plis du visage lourds, a créé ou aggravé ce problème chez l'Akita et d'autres races.  L'inconfort peut provoquer chez le chien une sensibilité à la lumière et peut se frotter souvent les yeux. Provoque des irritations chronique de la paupière retournée et peut provoquer des ulcérations de la cornée et des cicatrices qui sont douloureuses. S'il n'est pas corrigé, cela peut nuire à la vision et induire sur les comportements du chien.


Maladie de Von Willebrand:

La maladie de  (FVW) est une commune, généralement bénigne, trouble hémorragique héréditaire dans la population et chez les chiens. Elle est causée par un manque de facteur Von Willebrand (FVW), qui joue un rôle essentiel dans le processus de coagulation du sang. Le facteur de Von Willebrand (FVW) est l’une des protéines sanguines essentielles au processus normal de la coagulation chargé de la formation des caillots sanguins pour enrayer les saignements. Le sang circule dans tout l'organisme par l'entremise d'un réseau de vaisseaux sanguins. Lorsqu'on se blesse, les vaisseaux sanguins endommagés laissent fuir le sang par des brèches dans leurs parois. Les vaisseaux peuvent se rompre près de la surface de la peau, par exemple lors d'une coupure, ou encore, ils peuvent se rompre plus en profondeur et donnent alors lieu à une ecchymose ou à une hémorragie interne.

Normalement, le corps réagit, entraînant une hémorragie à travers un système complexe de défense. Il est composé de changements locaux dans les vaisseaux sanguins endommagés, l'activation des cellules sanguines, et le processus de coagulation.

Une réduction du facteur FVW conduit un fonctionnement plaquettaire anormale et un temps de saignement prolongé. Les chiens affectés sont sujets à des épisodes de saignement tels que les saignements de nez.

Trois formes de la maladie sont distingués en fonction de la concentration en FVW et de la fonction. Maladie de Von Willebrand de type I (le plus fréquent) légère à modérée avec anomalies hémorragiques, en fonction du niveau du FVW. Les plus rares les maladies de types II et III qui peuvent provoquer des troubles hémorragiques sévères.


Partager:

 

>>> Maladies génétiques du chien

> Airedale terrier maladies genetiques
> Akita Inu maladies génétiques
> Berger Allemand maladies génétiques
> Labrador maladies génétiques
> Berger Australien maladies genetiques




Dernière mise à jour

31/03/2016

- Massacre des chiens en Irak

31/03/2016

- Choisir son chien questionnaire

31/03/2016

- Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (2)

31/03/2016

- Plus d'empathie envers le chien qu'envers l'homme ?

31/03/2016

- Le chien et le dressage en France

X Fermer