Les devoirs du vétérinaire... sur le marché du chien et du chat


Les obligations juridiques et les devoirs du vétérinaire

 La formation des vétérinaires en France n’incluent pas la vente d’aliments, la dispense de conseils nutritionnels, ni le conseil en comportement canin.

Mise à jour du 07/03/2017 : Le titre "Les devoirs du vétérinaire... sur le marché du chien et du chat" de Wamiz n'est qu'une pâle copie de l'original qui est ici.
Lire Le business du chien 2

Les consommateurs croient naïvement que les vétérinaires qui approuvent et vendent des aliments pour animaux à partir de leurs cabinets savent ce qu'ils vendent. En négligeant toujours de mentionner que ces "médecins de chiens et de chats de compagnie" sont souvent "sous l'emprise de grands groupes industrielles" et peuvent gagner jusqu'à 20% de leurs revenu total, de ces ventes. Passer sous silence en Europe, le scandale des
croquettes vétérinaires et des relations qu'entretien la médecine vétérinaire avec les grands fabricants d'alimentation pour chiens est dévoiler régulièrement outre atlantique.
Depuis plusieurs années, le chiffre d’affaires des vétérinaires progresse tant en valeur qu’en volume. Leurs activités fait preuve d’un véritable dynamisme. Ils élargissent leurs domaines de compétences à la vente de médicaments, à l’alimentation, aux produits d’hygiène et aux accessoires.  Cette diversification leurs permet d’accroitre leurs chiffres d’affaires.

Le cursus de formation des vétérinaires ne consacre que très peu de temps à la nutrition animal. Elle est souvent recommandée ou faite par les fabricants d’aliments. Cela même qui après, demanderons à être commercialiser dans les cabinets vétérinaires. La formation nutritionnelle des vétérinaires est basée sur l’affirmation totalement fausse que les chiens et les chats sont des omnivores et qu’ils peuvent en toute sécurité s'alimenter uniquement avec un régime baser sur les céréales. Car pour des raisons d'appât du gain il est possible d'extraire le même taux de protéine de céréales que de viandes.
 

Grands principes déontologiques:

- Ne pas être subordonné à des intérêts prioritairement financiers. Impossible. La cinquième année au sein de l’ENV est consacrée aux approfondissements dans l’une des 6 filières proposées, dont l'initiation aux métiers de l’entreprise....
- Ne pas profiter de l’oligopole (désigne une forme de marché caractérisé par un petit nombre de vendeur face à une multitude d'acheteurs). d’exercice: Impossible, aucun vétérinaire ne se gênera pour donner ses conseils d'éducation canine, de diagnostiquer des comportements ou de conseiller
quelle marque de croquette pour mon chien.

Décret n°2003-967 du 9 octobre 2003
portant Code de Déontologie Vétérinaire et modifiant le code rural
(J.O du 11 octobre 2003)

Sous-paragraphe 2 - Devoirs envers les clients.
Art. R.* 242-47. - Clientèle ... Le vétérinaire informe sa clientèle des autres activités professionnelles qu'il exerce.
Vendeur d'alimentation pour chiens et chats ? Vendeur d'accessoires ?

Art. R.* 242-62. - Autres activités. - Toute activité commerciale est interdite dans les lieux d'exercice mentionnés à l'article R. 242-54. Toutefois, n'est pas considérée comme une activité commerciale, l'hospitalisation, la délivrance des médicaments, des aliments physiologiques ou diététiques et, d'une façon générale, celle des produits, matériels et services en rapport avec l'exercice de la médecine vétérinaire. Le vétérinaire doit veiller au respect de la législation en vigueur concernant la mise sur le marché de ces divers produits et services... Pourtant il semblerait que très peu voir aucun n'est une idée de
la dangerosité des antioxydants synthétiques dans les croquettes, sinon il n'en vendrait pas.

Et c'est là l'astuce. "...des aliments physiologiques ou diététiques et, d'une façon générale, celle des produits, matériels et services en rapport avec l'exercice de la médecine vétérinaire...."

Extrait d'un rapport de stage effectuer dans un cabinet vétérinaire. Source: pedagogie.ac-toulouse.fr/

"...Rapport avec l'extérieur.
- La concurrence (nourriture et accessoires) : elle ne se fait pas avec les autres cliniques mais avec les grandes surfaces d’alimentation (Leclerc, Carrefour, …). On y vend de la nourriture, des jouets, des accessoires, etc… dans les grandes surfaces, les propriétaires d’animaux n’ont pas les conseils que le vétérinaire peut donner sur l’alimentation de leur animal. En achetant la nourriture dans une clinique vétérinaire, il est prouvé que l’on fait des économies par rapport à un achat fait en grande surface..."

Le milieu vétérinaire est fortement dépendant des multinationales de l'alimentation chiens et chats. De nombreux vétérinaires peuvent continuer leur travail et obtenir un revenu uniquement grâce à ses services complémentaires. Sur les 20 000 vétérinaires exerçant en Allemagne, 20 à 25 % devraient fermer leurs cabinets s’ils ne disposaient pas, des revenus de la vente d'alimentation "diététiques".
D’importants moyens en nature et en espèces vont aux étudiants en médecine vétérinaire, au personnel assistant et aux vétérinaires eux-mêmes. Les vétérinaires et les spécialistes scientifiques de la nutrition qui sont les têtes pensantes des instituts de nutrition animale mondial et sont presque tous impliqués et voyagent aux frais des différentes multinationales.

Ils recommandent ces produits en passant les inconvénients sous silence.

Vu que l’ensemble du budget publicitaire est financé par les recettes différents marchés de ventes de croquettes vétérinaires.  Les consommateurs payent de leur propre poche le lavage de cerveau auquel ils sont continuellement soumis.
Et à aucun moment il n'est préciser que le vétérinaire est habiliter et former à donner des conseils de comportement concernant le chien, ni de dispenser des conseils nutritionnels concernant l'alimentation du chien et du chat. Pourtant...


>>> Le chien de nos jours

  > Le chien trop dépendant de l'homme
  > Collier sanitaire pour chien, l'hypocrisie.
  > L'importance des chiens dans la société
  > Le marché de l'alimentation des chiens et chats
  > Un chien transporte l'oxygène pour que sa petite maîtresse respire
  > Apathie des spectateurs dans le cadre de violence animale
  > Un Rottweiller tue un caniche et mord sa maîtresse
  > L'anthropocentrisme et le chien
  > Conséquences de la consanguinité du chien de race
  > Notre monde le chien
  > Interdiction aux chiens d’aboyer
  > Sacrifice rituel de chien en Bulgarie
  > Les devoirs du vétérinaire... sur le marché du chien et du chat
  > Le chien trop dépendant de l'homme
  > Protection animal en France
  > Royal Canin, Hill's et Pro Plan condamner
  > Pourquoi vacciner mon chien ?
  > 1700 km à suivre des cyclistes...pour être adopter
  > La souffrance du chien au quotidien
  > Déclaration de conscience des animaux
  > Éducation chien
  > Loi sur les chiens dangereux
  > Collier de dressage pour chien
  > Pourquoi l'homme frappe son chien
  > Le chien et l'homme ont une zone de leur cerveau dédiés à la voix
  > L'urine du chien pourquoi ne pas nettoyer avec de la javel



Dernière mise à jour

31/03/2016

- Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (4)

31/03/2016

- Convention européenne pour la protection des animaux de compagnie

31/03/2016

- Mettre son chien en pension

31/03/2016

- Salons du chiot: le scandale de l'achat émotionnel

31/03/2016

- Le journal d'un chien

X Fermer