Chien de race pure


Depuis des siècles d'élevage sélectif et de nos jours intensifs, plus de 400 races de chiens distincts ont été produites qui diffèrent grandement dans leurs morphologies. Que cela soit dans la forme et la structure, tels que la taille, la longueur du corps, la longueur du pelage, la couleur, le comportement et la sensibilité aux maladies.

Le chien de pure race existe t-il vraiment ? Ces chiens de « races pures » développés, ne sont pas issus d'une sélection naturelle, mais de la sélection par l'homme pour divers usages dans les différentes sociétés. Il existe même au sein d'une race une grande variabilité entre les chiens dans leur aptitude comportementale comme chien de compagnie ou chiens de travail. Ce qui reflète le contexte hétérogène des races de chiens dites pures

 Une grande partie de l'étonnante variation de la taille des différentes races de chiens domestiques provient d'infimes différences dans un seul gène. Le gène IGF1 qui n'est certainement pas le seul gène qui est impliqué dans la taille, mais qui est de toute évidence un gène majeur responsable d'une grande partie de la différence de taille entre les grandes races et les chiens de petites races.(Wilton)

S'il s'agissait de classer certaines races de chiens comme des espèces sauvages, nous pourrions les placer sur la liste des espèces menacées. Pour certaines races de chien est-il trop tard ? Vu la pauvreté du patrimoine génétique à disposition, il peut en effet être trop tard.

Pourquoi le chien a t-il choisi de partager son destin avec l'homme ? Nul ne pourra jamais le définir vraiment. On peut soupçonner qu'il y est quelque chose à voir avec le remplissage de son estomac et d'autres intérêts satisfaisant ses besoins. Mais quand il l'a fait, l'humanité a pris une obligation morale et éthique envers lui.

Lorsque nous avons commencé à les élever et à sélectionner les chiens à nos propres fins, notre responsabilité c'est accrue. Qu'est il devenus sous notre gestion ? Le constat est pitoyable.
 


Il semblerait que l'objectif était au préalable l'amélioration du chien de race. On se rapproche maintenant plus du cauchemar génétique. Nous avons créer et conçus des races de chiens qui ne peuvent pas, dus à leurs morphologies vivre normalement ou même respirer correctement pour certains.

Les préoccupations esthétiques sont devenus le point centrale de la reproduction dans les élevages. Le standard est hérésie en soi. L'homme cherche dans ces chiens de race pure et ces manipulations génétiques, une uniformisation des apparences. Posséder un chien de race pure serait il un besoin de reconnaissance ? Certainement. Essayer de se démarquer des autres ? Ce qui est paradoxal quand on s’inscrit dans cette démarche pour suivre  la tendance et acquérir la même "marque" de chien que le voisin. De nos jours, la beauté physique a un effet à la fois très positif et dévastateur en matière de socialisation. Elle facilite dès le plus jeune âge les relations amicales. D'après une étude américaine, les enfants « beaux » se font plus facilement des amis, et sont jugés plus gentils et plus indépendants que les autres. A l'inverse les enfants disgracieux et les enfants obèses, ont plus de mal à s'intégrer dans la société. Ne serais ce pas une continuité de l'image que l'on veut donner de soit, que de choisir un chien de race avec un morphotype et une image bien particulière ? Sûrement.

Chaque année, des milliards sont dépensés en frais vétérinaires pour atténuer les effets de notre manipulation génétique. Nous sommes tous concerner et tous responsable, à plus ou moins grande échelle. C'est encore une fois l'homme qui est responsable.

Tous les animaux sont constitués de milliards de cellules minuscules. Le noyau de ces cellules contient toutes les informations pour réguler l'activité de la cellule et par conséquent la forme et la fonction du tissu corporel particulier, et, finalement, pour former l'animal individuellement. Cette information vient à l'origine des parents de l'animal, avec environ la moitié de la mère et l'autre moitié du père.

L'information à partir de laquelle toute vie, se développe sous la forme d'ADN. Un gène est une portion d'une molécule d'ADN, réalisée sur un chromosome. Un chromosome est comme une longue chaîne de gènes. Des centaines, voire des milliers de gènes peut être effectuée sur un chromosome particulier. Lorsque une ovule est fécondé par le sperme, la cellule résultante de l'animal développera et complétera à nouveau une paire. Il s'agit de la manière dont la moitié de l'information génétique provient de chaque parent.

Le chien possède 78 chromosomes, 39 paires, dont environ 100.000 gènes. Cela représente le génotype de l'animal. Le phénotype est ce que l'on voit de l'animal de l'extérieur,  qui peut être influencée par des facteurs environnementaux et de développement. Par exemple, la taille d'un chien à l'âge adulte est en partie déterminée par ses gènes, mais est également influencée par les facteurs environnementaux tels que la santé comme un chiot et la nourriture qu'il mange.

Tant que la fréquence d'un gène d'une maladie récessive reste faible dans la population, le gène peut malgré tout être transmis depuis de nombreuses générations avant que la probabilité face que deux porteurs de ces maladies soit accouplés et que les chiots qui vont naître soit touchés.

Les races les plus populaires ont tendance à avoir le plus de troubles lister parce qu'il y a un plus grand nombre de chiens atteint, et
donc la possibilité de connaître plus de prédisposition.  En outre, l'élevage aveugle est plus susceptible de se produire dans ces races, ce qui conduit à une incidence plus élevée de troubles héréditaires.

Un pourcentage élevé de maladies génétiques chez le chien documenté à ce jour sont orthopédiques, oculaire ou neurologique, peut-être à cause des signes cliniques les plus évidents qu'ils produisent.
Une des maladies héréditaires articulaire la plus répandus est la Dysplasie coxo-fémorale.
Plus de 80 races de chiens sont touchées par cette maladies. Les races de taille moyenne, les grandes races et les races géantes sont les plus atteintes.
Saint-Bernard, Terre-Neuve, Bullmastiff, Bouvier Bernois, Schnauzer géant, Rottweiler, Bobtail, Mastiff, Berger allemand, Bouvier des Flandres, Shar Pei, Border Collie, Golden Retriever, Montagne des Pyrénées, Setter Anglais et Doberman.
Des races de chiens devenus à la mode comme le Golden Retriever vont de plus en plus être touchés par cette maladies. D'une par le nombre de naissance, qui augmente la diffusion de cette maladies. Et de deux, par une augmentation générationnel du gabarit de cette race. L'incidence de l'alimentation de l'alimentation n'est pas encore établie mais de plus en plus de voie se font entendre pour dénoncer
le scandale du millénaire de l'alimentation pour chien.

Chez les races moins courantes ou plus récentes, il peut n'y avoir aucun trouble remarqués. Ou la liste des troubles n'est pas à jour, car cela peut prendre un certain temps avant que des races de chiens soient touchés suffisamment pour reconnaître une maladie héréditaire dans la dite race.

Si, par exemple, la fréquence d'un défaut génétique était de 4 % chez les chiens concernés ont été retirées de la population reproductrice, il faudrait plus de dix générations pour réduire la fréquence de la maladie à 1 %. Mais si les deux porteurs et les chiens touchés ont été extraits de la population reproductrice, la maladie sera éliminée en une seule génération.

Même si ce principe de lutte, simple en soi n'est pas infaillible. C'est à dire l'élimination des atteints en cas de dominance, accouplements consanguins étroits avec élimination des homozygotes en cas de récessivité (G.Queinnec).  Elle en est l'unique solution.


Liste non exhaustive  des maladies héréditaires chez "le chien de race pure".


Aphakie
Allo-immune Anémie hémolytique du nouveau-né
Alloxane diabète
Alpha-1 antitrypsine
Alopécie
Couleur dilution alopécie
L'amylose AA (inflammatoire)
Amylose
Anémie (hypoplasie congénitale)
Achalasie, l'œsophage
Achondroplasie
Dégénérescence Cone, achromatopsie
Plaque Acrochordonous
Acromégalie
Parésie postérieure aiguë
Atrophie corticale surrénalienne
Afibrinogénémie congénitale (Facteur I Insuffisance)
Maladie d'Alexander
Anhidrotique Dysplasie ectodermique (liée à l'X Dysplasie ectodermique, XHED)
Spondylarthrite ankylosante
Arnold-Chiari (syringomyélie)
Anodontie
Dysplasie folliculaire cheveux
Trouble de la coagulation
Système de groupe sanguin
Le groupe sanguin du système de climatisation
Le groupe sanguin du système D
Le groupe sanguin du système Rh
Le groupe sanguin du système Tr
Brachycéphale syndrome d'obstruction des voies aériennes
Brachydactylie
Brachygnathie
Budd-Chiari syndrome
Pemphigoïde bulleuse
C3 carence
La calcification des disques intervertébraux
Calcinose circonscrite
Cardiomyopathie
La cardiomyopathie dilatée (MDP)
Cardiomyopathie hypertrophique
Malformations cardiovasculaires
Carpal subluxation
Cataracte
Hyperbilirubinémie
Hypercholestérolémie
Leucémie chronique à éosinophiles, CEL (syndrome hyperéosinophilique)
Hypergammaglobulinémie
Hyperkératose, épidermolytique
Hyperkératose, palmo-plantaire
Hyperkinésie
Hyperlipoprotéinémie
Hyperparathyroïdie
Hyperphosphatasemia
Hypertension
Hypertension, essentielle
Hypertrichose
Hypoadrenocorticism (maladie d'Addison)
Hypocatalasia
Hypogonadisme
Hypolipoproteinemia
Hypomyélinisation
Hypoparathyroïdie
Hypoprothrombinémie
Hypothalamo dysplasie
L'hypothyroïdie
L'hypothyroïdie, primaire
Hypotrichose congénitale
Ichtyose
Immunodéficience
Une carence en immunoglobuline
Immunoglobuline A glomérulonéphropathie
Carence en immunoglobulines G
Imperforation anale avec fistule recto-vaginale
Erreur innée du métabolisme hépatique
Intersexes
Cobalamine malabsorption intestinale
Intussusception
Atrophie irienne
Défauts Iris
Syndrome de Kartagener
Kératite
Acrosome caronculée
La maladie de Krabbe
La maladie de Lafora
L-2-hydroxyglutarique acidémie
Paralysie laryngée
Legg-Calve-Perthes maladie de LCP
Grave maladie immunitaire combiné, autosomique
Grave maladie immunitaire combiné lié à l'X
Inversion sexuelle
Inversion Sexe: mâle XX
Colonne court
Luxation d'épaule
Sodium-potassium-ATPase haute activité
Sphérocytose
Spina-bifida
Spina bifida occulta
Dysraphisme épinière
L'amyotrophie spinale
Déformante Spondylose
L'encéphalopathie spongiforme bovine
Stomatocytose
Sténose sous-aortique
La mort subite
Syndactylie
Syringomyélie
Lupus érythémateux disséminé (SLE)
Tachycardie
Anomalies de la queue
Dégénérescence tapetum
Féminisation testiculaire
Tétralogie de Fallot
Thrombasthénie
Thrombocytopénie
Thrombocytopathy
Auto-immune Purpura thrombopénique
La réactivité des plaquettes de thromboxane
Thyroïdite lymphocytaire
Transitoires segments vertébraux
Trapped syndrome de neutrophiles
Tremblement
Le syndrome tremblements de axonopathie centrale
Tremblements, lié à l'X (congénitale Tremor)
La dysplasie de la valve tricuspide
L'excrétion d'acide urique
Urolith, cystine
Urolith, KMGP
Urolith, l'urate
Urolithiase
Sténose pulmonaire valvulaire
Vasculopathie
Arythmies ventriculaires et de mort subite
Communication interventriculaire
La vitamine-K dépendante des facteurs de coagulation du sang (carence)
Vitiligo
Maladie de von Willebrand
La maladie de von Willebrand, je
Maladie de von Willebrand II
Maladie de von Willebrand III
La tumeur de Wilms
La maladie de Wilson
Xanthinurie
Carence Prékallikréine
Prognathisme
Axonopathie progressive
Atrophie progressive de la rétine - PRA
Atrophie rétinienne progressive, liée à l'X
Entéropathie exsudative
Néphropathie avec perte de protéines
Dysplasie Pseudoachondroplastic
Adénomatose pulmonaire
Sténose pulmonaire
Pyruvate déshydrogénase Déficit complexe (PDCD)
Déficit en pyruvate kinase
Quadriplégie et l'amblyopie
Une carence en glutathion réduit
Cystadénocarcinome rénale et dermatofibrosis nodulaire
Maladie rénale
Dysplasie rénale
Hypoplasie rénale, bilatérale
Insuffisance rénale
Néphropathie rénale
Syndrome de détresse respiratoire
Dysplasie de la rétine et du squelette
Une dégénérescence rétinienne II
Dégénérescence de la rétine, au début
La dysplasie rétinienne
Dysplasie de la rétine et du vitré persistante  primaire
Dystrophie l'épithélium pigmentaire rétinien
Rétinopathie, multifocale
Rétinoschisis
Rhabdomyolyse
Cardiomyopathie ventriculaire droite
Rod-cone dégénérescence progressive
Rod-cone dysplasie
Scoliose
   

Le syndrome de Fanconi
Ossifiante Fibrodysplasie
Focale fistule métatarsien
Dysplasie folliculaire et la dermatite d'interface
Prédisposition race d'élaboration Processus coronoïde fragmenté
Fucosidose, alpha
Galactosialidose
Gangliosidose, GM1, GM2
Gangliosidose, GM2, déficience GM2A
Gastric dilatation volvulus syndrome (ballonnement)
La maladie de Gaucher
Genu valgum
L'hypertrophie gingivale
Glaucome
Glomérulonéphrite
Familiale Maladie rénale (néphropathie glomérulaire familiale)
Défaut glossopharyngien
Entéropathie sensible au gluten
Glycogénose
Le goitre, familiale
Goniodysplasia
Type de cellules granulaires hypoplasie cérébelleuse
Immunitaire Anémie hémolytique (IMA, l'IALA)
Une anémie hémolytique, non sphérocytaire
Anémie hémolytique autoimmune primaire
Syndrome hémolytique et urémique
Syndrome d'activation macrophagique
L'hémophilie A
L'hémophilie B
Malformation cardiaque congénitale
Les maladies du cœur, hypertrophique
Héméralopie
Hémimélie
Hémivertèbres
L'encéphalopathie hépatique
L'encéphalopathie hépatique, portosystémique
Fibrose hépatique
Hépatite, chronique active
Hépatite, néonatale
Hernie
Hernie diaphragmatique
Hernie hiatale
Hernie inguinale
Hernie hiatale oesophagienne
Hernie périnéale
Hernie scrotale
Hernie ombilicale
Hétérochromie
Haute excrétion d'acide urique
Dysplasie de la hanche
Histiocytose maligne, tumeur maligne
La maladie de Hodgkin
Horner syndrome
Hydrocéphalie
Hydromyélie
Hypercorticisme (maladie de Cushing)
Luxation du cristallin
Leucodystrophie
Déficit d'adhérence leucocytaire
Maladie à IgA linéaire
Lipidose
Lipomatose, multiple
Lymphoedème
Syndrome lymphoprolifératif
Maladie de surcharge lysosomale
Hyperthermie maligne
Myosite des muscles masticateurs
Mégacaryoblastique la leucémie
Megaesophagus
Menkes syndrome
Trouble métabolique
Métaboliseur d'un activateur congitive
Microphtalmie
Incisives maxillaires mal placée. polydontic
Myopathie mitochondriale
Sténose mitrale
Maladie du motoneurone
Maladie du motoneurone
Mucopolysaccharidose de type I
Mucopolysaccharidose de type II
Mucopolysaccharidose de type III
Mucopolysaccharidose de type III B
Mucopolysaccharidose de type VI
Mucopolysaccharidose de type VII
La multirésistance 1
L'atrophie musculaire, la colonne vertébrale
La dystrophie musculaire
La dystrophie musculaire de Duchenne et de Becker types
La dystrophie musculaire, dysphagie associée
Myasthénie
Le syndrome myasthénique congénital
Le mycosis fongoïde
Myélopathie dégénérative
Myopathia, lié au sexe
Myopathie
Myopathie, centronucléaire
Le diagnostic de myopathie congénitale
Le diagnostic de myopathie mitochondriale
Le diagnostic de myopathie progressive, subaiguë
La narcolepsie
Nasale parakératose
Encéphalopathie nécrosante, subaiguë de Leigh
Myélopathie nécrosante
Néoplasie, la glande mammaire
Néphrite
Néphrite, autosomique dominante
Néphrite, de transmission autosomique récessive
Néphrite, liée à l'X
Néphrite, liée à l'X dominante
Néphropathie
Le syndrome néphrotique
Dystrophie neuroaxonale
Atrophie musculaire neurogène
Abiotrophy neuronale
Neuronale Lipofuscinosis Ceroid, Lipofuscinosis Ceroid
Neuronale trouble vacuolaire
Neuropathie, progressive
Neuropathie, géant axonale
Neuropathie, hypertrophique
Neuropathie, périphérique
Neutropénie, cycliques
La maladie de Niemann-Pick
Nystagmus, congénitale
La dysplasie occipitale
Oligodontie
Onychodystrophie
Chiasma optique, l'absence  du nerf optique
La résistance osmotique des érythrocytes
L'arthrose
Ostéochondrite disséquante
Ostéochondrome causant parésie postérieure progressive
Ostéochondromatose
Ostéochondrose
Disséquante ostéochondrose
Osteochondrodysplasia
L'ostéogenèse imparfaite
L'ostéosarcome
L'otite externe
L'otite moyenne, la susceptibilité à l'insuffisance pancréatique exocrine, EPI
Maladie du pancréas, héréditaire
Luxation de la rotule
La persistance du canal artériel (PCA)
Persistance du canal artériel et une hypertension pulmonaire
Brevet ductus venosus
Pelger-Huet
Pemphigus
Persistance de la pyruvate kinase immature et de l'hexokinase isozymes
La persistance du syndrome du canal de Müller
Persistante arc aortique droit
Dysplasie des photorécepteur
Défaut de la fonction plaquettaire
Polioencephalomyelopathy
Polyarthrite
Maladie polykystique des reins
Mononephrosis polykystiques
Polycythémie
Polydactylie
Polyglandulaire syndrome auto-immune de type II
Polymelia
Polymicrogyrie et la dilatation ventriculaire asymétrique
Polyneuropathie
Polyneuropathie, Distal sensorimotrice
Polyurie
Veine porte hypoplasie congénitale
Shunt porto-systémique (PSS)
Transport du potassium
PRA-autosomique dominante
Dystrophie PRA-tige-cône 1
Dystrophie PRA-tige-cône 2
Dystrophie PRA-tige-cône 3

   
 

>>> Le chien de nos jours

  > Le chien trop dépendant de l'homme
  > Collier sanitaire pour chien, l'hypocrisie.
  > L'importance des chiens dans la société
  > Le marché de l'alimentation des chiens et chats
  > Un chien transporte l'oxygène pour que sa petite maîtresse respire
  > Apathie des spectateurs dans le cadre de violence animale
  > Un Rottweiller tue un caniche et mord sa maîtresse
  > L'anthropocentrisme et le chien
  > Conséquences de la consanguinité du chien de race
  > Notre monde le chien
  > Interdiction aux chiens d’aboyer
  > Sacrifice rituel de chien en Bulgarie
  > Les devoirs du vétérinaire... sur le marché du chien et du chat
  > Le chien trop dépendant de l'homme
  > Protection animal en France
  > Royal Canin, Hill's et Pro Plan condamner
  > Pourquoi vacciner mon chien ?
  > 1700 km à suivre des cyclistes...pour être adopter
  > La souffrance du chien au quotidien
  > Déclaration de conscience des animaux
  > Éducation chien
  > Loi sur les chiens dangereux
  > Collier de dressage pour chien
  > Pourquoi l'homme frappe son chien
  > Le chien et l'homme ont une zone de leur cerveau dédiés à la voix
  > L'urine du chien pourquoi ne pas nettoyer avec de la javel
  > Assurance santé animale: trouver un bon contrat pour son chien



Dernière mise à jour

31/03/2016

- Elevage et vente de chiens

31/03/2016

- Chasse à courre: des chiens jetables

31/03/2016

- Chien enterré vivant

31/03/2016

- Interprétation de l'aboiement du chien

31/03/2016

- Massacre des chiens en Irak

X Fermer