Mettre son chien en pension


Comment mettre son chien en pension dans de bonnes conditions ? La première chose que vous devez faire est de visiter la pension avant d'amener votre chien. La plupart des pensions canines accueil les visite, et il vous donne l'opportunité de voir leurs installations et de poser des questions précises sur les conditions de garde. Vos questions doivent répondre toujours à vos interrogations, de sorte que vous soyez en toutes confiance pour laisser votre chien quand vous serez absent.

La pension doit être aussi propre à l'intérieur qu'à l'extérieur. Posséder un assainissement adéquat, est un des aspects règlementaire les plus importants dans la prévention de la propagation des maladies contagieuses. Les chenils ou les parcs doivent donner une apparence et une odeur de propre. Les animaux qui sont actuellement en pension doivent être propres et semblent être bien soignés.
Regardez l'espace extérieur et l'existence ou non de lieu de promenade. Les déchets devraient être systématiquement retiré, laissant l'espace relativement libre des matières fécales.

 Obtenir une certaine quantité d'exercice est primordial pour chaque chien, mais combien et à quelle fréquence dépend du besoin individuelle du chien et de la capacité de la pension à offrir ces services. Discutez-en avec le chenil s'il s'agit d'un supplément. Observez comment les chiens sont gardés. Sont ils autorisés à courir librement dans un espace clos ou sont ils promener en laisse par un membre de la pension canine ? Certaines pension donne au chien des promenades supplémentaires ou du temps d'exercice plus important, mais souvent à un coût supplémentaire. Pourtant, l'activité peut être très importante pour supporter la séparation, en valent la peine pour les chiens actifs.

À l'intérieur, les conditions de couchage doivent avoir une surface adéquate et proportionnel à la taille des chiens. La lumière naturelle provenant des fenêtres doit être la plus importante possible. Si elle n'est pas disponible, l'éclairage intérieur doit être adéquate. La circulation de l'air et la ventilation doit être suffisante. Il ne doit pas y avoir d'odeur stagnante. Une bonne ventilation permet de réduire significativement le risque de transmission des maladies et lors des périodes estivales cela est indispensable pour les chiens avec des fourrures conséquentes.

Renseignez-vous combien de chiens sont régulièrement présent en moyenne et le nombre de personnel qui prenne soin des animaux. Plus il y a de gens et moins il y a d'animaux, peut signifier une plus grande attention envers les chiens.
 

Certaine pension canine  sont  associer avec des vétérinaires, soit sur place ou travaillant à proximité. Le vétérinaire de la pension peut être le contact pour un traitement éventuel, ou il pourrait être en relation avec votre vétérinaire habituel. Si vous avez une prescription spécifique, en discuter avec le propriétaire de la pension.

Si votre chien a des médicaments qui sont donné plusieurs fois par jour, assurez-vous que le personnel de la pension est capable de l'administrer de manière appropriée. Certaines pensions canines peuvent ne pas être en mesure de donner des médicaments aussi souvent que votre animal en a besoin.

Tous les chiens qui doivent être garder doivent être sains et exempts de maladies contagieuses. Si votre chien a un problème médical qui est stable ou en cours de traitement, tenez au courant la pension avant de le laisser, afin de s'assurer qu'ils ont la possibilité de prendre votre chien.
Un chenil peut exiger un certificat de santé de votre vétérinaire et une preuve de vaccination la plus récente. Si votre chien a des puces ou autres parasites externes ou internes, il doit être traiter avant la date d'arrivée ou l'admission dans la pension

Certains ont des exigences très spécifiques en matière de vaccination. Ne présumez pas que votre chien a eu tous les vaccins requis sans vérifier avec le vétérinaire ou le responsable de la pension en premier. Par exemple, certains chiens ne sont pas systématiquement vacciner chaque année pour DHLPP (maladie de Carré, l'hépatite, la leptospirose, parainfluenza et le parvovirus). Cela peut être la politique générale de certains vétérinaires qui ne vaccinent pas systématiquement contre ce type de maladie, ou pour des raisons de santé spécifique à l'animal. D'autres fois, une seule partie du vaccin DHLPP pourrait être envisagé. Il n'y a pas de règle généralement admise en matière de vaccination chez les chiens. Dans tous les cas, vérifiez auprès de la pension, afin que tout écart puisse être rattraper avant l'admission. Dans certains cas une lettre de votre vétérinaire sera suffisante. D'autres fois, le carnet de vaccination vous sera demander. Pourquoi vacciner mon chien ?

La vaccination de la toux du chenil (Bordetella) est un vaccin communs requis pour l'admission dans les pensions mais qui peut ne pas être systématiquement fait par votre vétérinaire. Il s'agit d'un vaccin qui offre une protection contre la Bordetella bronchiseptica, une infection contagieuse qui provoque des signes respiratoires supérieures (principalement de la toux) chez les chiens. Le vaccin est administré par voie intranasale, soit sous-cutanée. Il est généralement administré une fois par an, mais certains chenils accepte s'il est administrer peu de temps avant l'admission.

En règle générale, la plupart des pensions canines exigent le vaccin DHLPP, la vaccinations de la toux de chenil, et les vaccins contre la rage administré conformément à la loi.

Il est toujours bon d'apporter la nourriture de votre chien même si beaucoup de pension refuse. Les changements brusques dans les aliments provoque couramment de la diarrhée chez de nombreux chiens, surtout quand ils sont dans un environnement plus stressant. Chez les chiens qui ont tendance à avoir la diarrhée en cas de stress, une alimentation riche en fibres peut aider lors de l'admission. Si votre chien a un régime spécifique, des allergies alimentaires ou des besoins nutritionnels particuliers, assurez-vous que les propriétaires de la pension sont conscient de cela, et qu'ils suivent vos instructions à la lettre. Le marché de l'alimentation des chiens et chats est ainsi fait que beaucoup de pension sont sollicité pour vendre une marque en particulier au détriment de l'alimentation quotidienne du chien.

Si votre chien a une zone de couchage particulière ou un jouet préféré, demandez si vous pouvez les apporter avec votre animal. Des éléments familiers de la maison feront du bien à votre chien et il se sentira plus à l'aise quand vous serez absent.

Le chenil doit avoir plusieurs numéros de téléphone disponibles afin que si nécessaire, les personnes concernées puissent être contacté en cas d'urgence. Tout d'abord, fournir le numéro où l'on peut vous joindre pendant que vous êtes absent. Si vous n'êtes pas disponible, un ami ou un parent doit être accessible. Cette personne devrait être en mesure de prendre des décisions d'urgence si nécessaire. Discutez de vos souhaits avec cette personne avant votre départ. Le chenil doit également avoir le numéro de votre vétérinaire au cas où il y est des problèmes médicaux. Cela est encore plus important s'il y a des problèmes de santé en cours ou un traitement spécifiques que les propriétaires de la pension ne peuvent pas administrer à votre chien.

Si votre chien reçoit généralement les médicaments à la maison, ils doivent être suivis lors du temps passer en pension. Apportez les médicaments avec vous, et assurez-vous que les personnes qui vont être amener à s'occuper de votre chien sont bien conscientes du problème spécifique à traiter. Il est également justifier de se poser la question "Laisser son chien en pension est ce stressant ?".

Si vous n'avez pas l'impression que la pension est adapté à votre animal, vous voudrez peut-être envisager l'appel à un dog sitter. Choisissez un ou une professionnel qui se déplacera à votre domicile pour prendre soin de votre chien et pas la cousine de la voisine qui "adore les chiens".


> Le chien au 21ème siècle

> Politique du chien unique en Chine
> Le chien et l'expérimentation animal
> Chasse à courre: des chiens jetables
> Thérapie assistée par chien
> Les chiens de Fukushima Dai-ichilors
> Un chien à survécu en mer au tsunami japonais , depuis trois semaines
> Le journal d'un chien
> Mettre son chien en pension
> Agression d'une fillette par un bull terrier
> Les chiens ont ils une conscience ?
> Convention européenne pour la protection des animaux de compagnie
> Idées reçus sur la soumission chez le chien
> Euro 2012 Ukraine: massacre de chiens errants
> Le chien et l'estime de soi
> Interprétation de l'aboiement du chien
> Les Philippines exterminent 500 000 chiens par ans
> Imitation ou conscience de soi ?
> Le chien et le dressage en France
> Massacre des chiens en Irak 
> Le chien n'a ni dieu ni maître
> Chien enterré vivant
> Vaccination du chien
> Troubles de comportements et Prozac
> Chien de race ou chien d'espèce ?
> L'humeur de chien offre un aperçu de la santé du propriétaire
> Plus d'empathie envers le chien qu'envers l'homme ?
> Salons du chiot: le scandale de l'achat émotionnel
> Rapport sur la Gestion de l'espèce canine par la SCC (Société Centrale Canine)
> Un éducateur canin à chaque coin de rue
> Michel Chanton et la haine de l'éducateur canin
> Elevage et vente de chiens
> Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (1)
> Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (2)
> Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (3)
> Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (4) 



Dernière mise à jour

31/03/2016

- Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (4)

31/03/2016

- Convention européenne pour la protection des animaux de compagnie

31/03/2016

- Mettre son chien en pension

31/03/2016

- Salons du chiot: le scandale de l'achat émotionnel

31/03/2016

- Le journal d'un chien

X Fermer