Le chien n'a ni dieu ni maître


De nombreux propriétaire de chien se pose des questions sur la relation qu'ils peuvent entretenir avec leur chien. Soit pour approfondir leurs connaissances sur l'animal avec lequel ils vivent, pour se rassurer, ou pour trouver des réponses aux frustrations générés par les difficultés de communication entre nos deux espèces.

Même si l'être humain pense avoir  un caractère dominant, ce n'est qu'une illusion aux yeux du chien. Aussi incroyable que cela puisse paraître pour encore un certains nombres de « croyants ». Il est totalement erroné au niveau éthologique que la hiérarchie ne puisse avoir jamais exister entre l'homme et le chien. Ces croyances populaires encore tristement beaucoup répandus ne sont que des certitudes anthropocentriques.

 De plus il est nocif de baser cette relation sur ce type de fonctionnement, car d'une part c'est incompréhensible et incohérent pour le chien. D'autre part dans une grande partie des cas de figure, ces relations sont basées sur la crainte. C'est à dire que le chien va vivre ou s’exécuter pour éviter le « joug » de son maître. En présence de celui ci, tout ce qu'il va vouloir entreprendre dans ses déplacements au quotidien, ou je suis, ou je me couche par rapport à lui, ou est il... vont en permanence lui laisser en tête d'être attentif au « humeurs » de cet être incompréhensible. Un exemple type étant le chien qui fugue. L'homme s’évertue à maintenir le chien enfermer par des clôtures, des grillages, des clôtures électriques invisibles... Ce n'est pas le chien qui fuit et ce n'est pas lui le coupable. C'est l'humain qui a inventer ce terme pour justifier le fait qu'il n'a pas réussit à garder son chien enfermer ou qu'il s'y trouve bien. Le chien n'a ni dieu ni maître, l'appel de la liberté est plus fort.
 

Est il vrai que lorsqu'un chien arrive dans une maison, c'est lui qui choisit son maître et non l'inverse ?  Le chien est un animal social, donc qui par nature aime vivre en groupe. Il est inconcevable de pouvoir en vouloir un seul instant à un chien particulièrement sociable de devenir incontrôlable quand les autres membres du groupes rentre le soir, alors que le chien a passer la journée avec son/sa propriétaire., il prendra ce qui lui convient chez celui/celle qui voudra bien lui donner (temps, jeux...) Réponse identique quand un propriétaire élève un chiot, et que celui ci décide d’obéir à quelqu'un d'autre que lui même. Quoi de plus normal, le chien n'a ni dieu, ni maître.

Certains propriétaires ont du mal à s'imaginer avoir un chien dont ils pensent ne pouvoir pas être le « maître ». Ces besoins de contrôle, ces impératifs d'obéissances, ne sont que des notions humaines dont le chien ne peu avoir conscience d'une part, et d'autre part dont il va en subir les conséquences. Car ce n'est pas « normal » qu'il n'écoute pas « L'Homme » de la maison. Le chien n'a ni dieu ni maître, notre relation qui remonte maintenant à des milliers d'années c'est baser sur une collaboration et une cohabitation. Pas sur des notions « tu est là pour m’obéir. »

Nous avons oublier qu'il à été une aide précieuse dans les améliorations de nos conditions de vie. Il nous a aider dans les débuts à subvenir à nos besoins en étant d'une aide précieuse quand nous ne subsistions que par l'intermédiaire de la chasse. Tomber en désuétude, nous l'avons modifier et adapter pour nous aider quand nous avons domestiqués des animaux de ferme...

Et c'est avec notre anthropocentrisme et notre anthropomorphisme, que nous le remercions ? 

 

> Le chien au 21ème siècle

> Politique du chien unique en Chine
> Le chien et l'expérimentation animal
> Chasse à courre: des chiens jetables
> Thérapie assistée par chien
> Les chiens de Fukushima Dai-ichilors
> Un chien à survécu en mer au tsunami japonais , depuis trois semaines
> Le journal d'un chien
> Mettre son chien en pension
> Agression d'une fillette par un bull terrier
> Les chiens ont ils une conscience ?
> Convention européenne pour la protection des animaux de compagnie
> Idées reçus sur la soumission chez le chien
> Euro 2012 Ukraine: massacre de chiens errants
> Le chien et l'estime de soi
> Interprétation de l'aboiement du chien
> Les Philippines exterminent 500 000 chiens par ans
> Imitation ou conscience de soi ?
> Le chien et le dressage en France
> Massacre des chiens en Irak 
> Le chien n'a ni dieu ni maître
> Chien enterré vivant
> Vaccination du chien
> Troubles de comportements et Prozac
> Chien de race ou chien d'espèce ?
> L'humeur de chien offre un aperçu de la santé du propriétaire
> Plus d'empathie envers le chien qu'envers l'homme ?
> Salons du chiot: le scandale de l'achat émotionnel
> Rapport sur la Gestion de l'espèce canine par la SCC (Société Centrale Canine)
> Un éducateur canin à chaque coin de rue
> Michel Chanton et la haine de l'éducateur canin
> Elevage et vente de chiens
> Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (1)
> Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (2)
> Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (3)
> Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (4) 



Dernière mise à jour

31/03/2016

- Elevage et vente de chiens

31/03/2016

- Chasse à courre: des chiens jetables

31/03/2016

- Chien enterré vivant

31/03/2016

- Interprétation de l'aboiement du chien

31/03/2016

- Massacre des chiens en Irak

X Fermer