La récompense chez le chien ?


Aussi simpliste que cela puisse paraître pour un œil non averti qui donnera souvent une connotation très négative au système de récompense chez le chien, il n'est pas possible de parler de motivation chez celui-ci sans aborder le sujet de la réalité du système de récompense.

La récompense est un stimulus positif qui motive le chien à le conserver ou à l'acquérir et pas uniquement l’acquérir comme bon nombre de propriétaires peuvent penser. Il comporte de plus une charge émotionnelle très importante.

Ce stimulus positif revêt plusieurs formes :

- un stimulus inconditionné qui provoque une réponse inconditionnée, c'est-à-dire sans apprentissage ; soit un réflexe. Ex : faire sentir de la nourriture à un chien (stimulus inconditionné) entraîne la salivation (réponse inconditionnée).
- un stimulus conditionné à partir d'un stimulus neutre et qui entraîne une réponse conditionnée. Ex : Le conditionnement du chien par Pavlov est l’exemple type.

Le stimulus conditionné peut influencer la motivation extrinsèque (1), orientée vers le but, parce qu'un stimulus conditionné peut avoir autant de valeur qu'un stimulus inconditionné. Grâce au conditionnement, un chien peut être autant motivé lorsqu’il entend un son que lorsqu’on lui présenter la nourriture. Le son activera les zones du plaisir pour obtenir cette récompense.

Processus émotionnel

Tous les propriétaires de chien pensent à tort que le fait que le chien sache ce qui va se passer motive à agir ou à ne pas agir. La réalité est que la connaissance de la récompense ne détermine pas le comportement. C'est la valeur accordée à accomplir où ne pas accomplir le comportement qui prime.

Récompenser un chien pour son comportement, c'est créer l‘association d’une :
- réponse émotionnelle.
- représentation sensorielle qu'il perçoit ;
- représentation cognitive qu'il analyse de ce comportement ;  

Récompenser un comportement, c'est conditionner à accorder de la valeur à ce comportement. C’est  également renforcer le processus émotionnel. Le système de récompense est au cœur des processus de motivation.

L'incapacité à être satisfait et trouver du plaisir comme le désir excessif pour certaines récompenses sont des symptômes de troubles comportementaux comme la dépression.
 
Un processus émotif

La motivation est un phénomène cognitif, mais aussi émotif. C'est par le biais de l'émotion que le cerveau du chien va évaluer s'il faut agir ou non. L'émotion se situe en amont de la motivation en ce qu'il va agir pour rencontrer une situation plaisante ou fuir une situation déplaisante. Mais l'émotion est également présente en aval du comportement en ce qu'il éprouvera une émotion positive en cas de succès ou une émotion négative en cas d'échec.

En fonction du succès ou de l’échec du comportement, l'émotion ressentie en aval provient essentiellement de l'éducation préalable du chien. Surtout (et selon) lorsque le système de récompense ou de punition a été instauré dans le temps.

Conclusion

Pour conserver une motivation suffisante, la difficulté d'un comportement doit être proportionnelle aux capacités du chien.
Il faut éviter de récompenser la réussite d’un comportement et de sanctionner l'échec de celui-ci.
Toute autre action provoque un conditionnement qui a pour effet de briser la motivation intrinsèque la plus performante au profit de la motivation extrinsèque.

(1) Qui est issu, non pas de la chose elle-même, mais de choses avec lesquelles elle a un rapport plus ou moins direct
(2) Qui appartient en propre à quelqu'un, à quelque chose.



>>> Comportement et apprentissage

> L'animal intelligence
> Chaser la border collie aux 1022 mots
> Les théories de l'apprentissage
> Collier électrique et ses effets
> Le loup plus intelligent que le chien
> Le conditionnement opérant
> Le QI du chien
> Le chien à la notion du bien et du mal
> Les battements de la queue du chien
> Le chien et la représentation mentale de son maître
> Méthode miroir
> L'imitation sélective
> Le chien agressif
> Le langage canin de l'enfant
> L'intelligence animal
> Les chiens ne peuvent pas nous aider s'ils n'y ont pas d’intérêts
> Quelles sont les limites de l'apprentissage canin ?
> Le chien sait compter
> Comment un chien peut retrouver son chemin ?
> Effet cognitif de la séparation brève de son propriétaire chez le chien
> Le chien plus intelligent que le singe
> Grâce à sa taille ou sa texture les chiens peuvent reconnaître un nom d'objet
> La musique adoucit les mœurs...des chiens
> Donnie le Doberman
> Personnalité des chiens
> Les pensées du chien sous IRM
> La résilience chez le chien
> Pourquoi le loup est sauvage et pas le chien
> La boussole interne du chien
> Loi universelle de la miction des mammifères
> Laisser son chien en pension- stressant ?
> Clôture anti-fugue pour chiens: effets sur le chien
> Les chiens ont-ils la notion de temps ?
> Les chiens peuvent prévoir les séismes ?
> Achat du chiot et conditions d'élevage
> Analyse du sourire canin
> Dressage de chiens : est-ce vraiment utile ?
> Les effets de l'activité physique sur le comportement du chien
> La récompense chez le chien ?




Dernière mise à jour

31/03/2016

- Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (1)

31/03/2016

- Les chiens ont ils une conscience ?

31/03/2016

- Un chien à survécu en mer au tsunami japonais, depuis trois semaines

31/03/2016

- Le chien n'a ni dieu ni maître

31/03/2016

- Les marques d'alimentations chiens et chats comprenant des ogm

X Fermer