Le chien sait compter


Certains doutent encore que le chien puisse être capable de posséder la même forme de pensée quantitative que l'humain, même la plus rudimentaire qui soit.

Un aspect un peu plus difficile de raisonnement quantitatif est le jugement de la numération. Il s'agit tout simplement de la possibilité de comparer les deux groupes d'éléments. Nous le faisons quasi quotidiennement lorsque nous jugeons quel groupes contient le plus d'éléments, et cela peut se faire sans vraiment compter, ni sans aucune idée du nombre précis d'éléments dans les deux groupes. Le chien est il capable se pouvoir avoir ce type de réflexion mentale ? Beaucoup pense qu'il n'en est pas capable.  Quand dans la nature son plus proche cousin se retrouve face à un autre groupe d'individus. Comment fait il pour savoir que le groupe d'en face est plus important et qu'il serait préférable de battre en retraite, si ce n'est en sachant quantifier ou évaluer rapidement le nombre de belligérant qui lui font face.
 
 Des expériences faites en condition de laboratoire prouve que le chien peut juger et évaluer une quantité en apprenant à appuyer sur un panneau qui a plus ou moins de points peints, pour obtenir une récompense. Quand il est en liberté en train de courir et qu'il se retourne pour regarder si son groupe est bien en train de le suivre. Et qu'il se met à rechercher un des membres du groupes sans que l'on lui est demander quoi que se soit. Ne serait ce t-il pas parce "qu'il c'est rendus compte" qu'il en manquais un ? A l'état sauvage la capacité à compter et à faire des calculs simples pourrait sembler être une compétence inutile pour le chien. Il est indispensable pour une femelle de savoir si l'ensemble de ses chiots sont présents dans la tanière ou si l'un d'entre eux manque et exige une recherche.

Des expériences faites en condition de laboratoire prouve que le chien peut juger et évaluer une quantité en apprenant à appuyer sur un panneau qui a plus ou moins de points peints, pour obtenir une récompense. Quand il est en liberté en train de courir et qu'il se retourne pour regarder si son groupe est bien en train de le suivre. Et qu'il se met à rechercher un des membres du groupes sans que l'on lui est demander quoi que se soit. Ne serait ce t-il pas parce "qu'il c'est rendus compte" qu'il en manquais un ? A l'état sauvage la capacité à compter et à faire des calculs simples pourrait sembler être une compétence inutile pour le chien. Il est indispensable pour une femelle de savoir si l'ensemble de ses chiots sont présents dans la tanière ou si l'un d'entre eux manque et exige une recherche.

Robert Young (Brésil) et Rebecca West (Royaume-Uni) ont testé sur un groupe de 11 chiens un test qui a été utilisée pour prouver que les nourrissons ont la capacité de compter. La procédure implique une méthodologie qui s'appelle l'affichage préférentiel et qui mesure uniquement la quantité de temps que les nourrissons passent à regarder les choses. Afin de déterminer ses capacités de comptage et les bases de sa compréhension des nombres. Le chien a vu placer un certain nombre de friandises derrière un écran. Lorsque l'écran a été supprimée, le nombre de friandises était différente de ce qu'ils attendaient, ils ont montré un regain d'intérêt. En utilisant cette méthode, les chercheurs ont pu montrer que les chiens avaient un concept de cardinalité (propriété des ensembles qui généralise la notion du nombre d'éléments applicable aux ensembles finis) de la taille des tas de friandises. Le chien semblent également être en mesure de faire des calculs simples, en réagissant différemment quand une friandise était ajouter à son insu et qu'il voyait en apparaître trois plutôt que deux.

Cela rejoindrait de nouveaux la grande ressemblance qu'il y a entre les capacités intellectuels des enfants de 2 à 3 ans et le chien.


>>> Comportement et apprentissage

> L'animal intelligence
> Chaser la border collie aux 1022 mots
> Les théories de l'apprentissage
> Collier électrique et ses effets
> Le loup plus intelligent que le chien
> Le conditionnement opérant
> Le QI du chien
> Le chien à la notion du bien et du mal
> Les battements de la queue du chien
> Le chien et la représentation mentale de son maître
> Méthode miroir
> L'imitation sélective
> Le chien agressif
> Le langage canin de l'enfant
> L'intelligence animal
> Les chiens ne peuvent pas nous aider s'ils n'y ont pas d’intérêts
> Quelles sont les limites de l'apprentissage canin ?
> Le chien sait compter
> Comment un chien peut retrouver son chemin ?
> Effet cognitif de la séparation brève de son propriétaire chez le chien
> Le chien plus intelligent que le singe
> Grâce à sa taille ou sa texture les chiens peuvent reconnaître un nom d'objet
> La musique adoucit les mœurs...des chiens
> Donnie le Doberman
> Personnalité des chiens
> Les pensées du chien sous IRM
> La résilience chez le chien
> Pourquoi le loup est sauvage et pas le chien
> La boussole interne du chien
> Loi universelle de la miction des mammifères
> Laisser son chien en pension- stressant ?
> Clôture anti-fugue pour chiens: effets sur le chien
> Les chiens ont-ils la notion de temps ?
> Les chiens peuvent prévoir les séismes ?
> Achat du chiot et conditions d'élevage
> Analyse du sourire canin
> Dressage de chiens : est-ce vraiment utile ?



Dernière mise à jour

31/03/2016

- Elevage et vente de chiens

31/03/2016

- Chasse à courre: des chiens jetables

31/03/2016

- Interprétation de l'aboiement du chien

31/03/2016

- Chien enterré vivant

31/03/2016

- Massacre des chiens en Irak

X Fermer