Les bâillements sont contagieux aussi chez les chiens


Le chien bâille de façon contagieuse quand ils voit une personne bâiller, et répond plus souvent aux bâillements de son propriétaire que pour une personne étrangère. Chez l'homme, la susceptibilité à bâiller de façon contagieuse a été théoriquement et empiriquement lié à notre capacité d'empathie. En raison de son importance pour la biologie évolutive, ce phénomène a fait l'objet d'enquêtes récentes chez les espèces non humaines.

En accord avec l'hypothèse empathique, les bâillements contagieux ont montré une corrélation avec le niveau d'attachement social chez plusieurs espèces de primates. Le chien domestique a également montré une capacité à bâiller de façon contagieuse.

 À ce jour, cependant, la modulation sociale du bâillement contagieux du chien n'avait reçu que le soutien contradictoire et des explications alternatives, tel que le bâillement comme réponse de détresse ou de stress, pour  expliquer cette capacité.

La présente étude à pour objectif de répliquer de façon contagieuse les bâillements chez le chien et faire la distinction entre les deux mécanismes de médiation possibles, effet lié à l'empathique face à celui de la détresse. Vingt-cinq chiens ont été observés avec le propriétaire du chien et des modèles expérimentateurs humains inconnus des chiens, agissant sur un bâillement ou le contrôle des mouvements de la bouche.
 

Pour écarter la possibilité que les bâillements de chiens fassent partie d'une réponse de détresse dans le fait de voir des visages d'humaines tendues, les chercheurs ont mesuré le rythme cardiaque de l'animal et n'ont trouvé aucune augmentation au cours de bâillements humains réels ou faux.

L'apparition de la contagion du bâillement était significativement plus élevée au cours de l'état béant que pendant les mouvements de la bouche de contrôle. En outre, les chiens ont bâillé plus fréquemment lorsque quand ils ont regardé le modèle familier que l'inconnu. Une preuve que la contagion du bâillement chez les chiens est en corrélation avec le niveau de proximité affective.

En outre, le rythme cardiaque des sujets ne différait pas entre les conditions, ce qui suggère que le phénomène de contagion des bâillements chez les chiens n'est pas lié à des événements stressants. Les résultats sont cohérents avec l'idée que le bâillement contagieux est modulé par des composantes affectives du comportement et peuvent indiquer que des formes rudimentaires d'empathie pourraient être présents chez les chiens domestiqués (
l'empathie chez le chien). Mais les bâillements doivent être authentiques, car dans ce cadre d'expérimentation, seul un Maltais, un chihuahua et deux chiens de types croisés ont réagi à de faux bâillements.

Afin d'expliquer la signification des résultats,
Teresa Romero dit: "Notre étude suggère que la contagion des bâillements chez les chiens est émotionnellement connectée d'une manière semblable aux humains. Bien que notre étude ne puisse pas déterminer le fonctionnement du mécanisme sous-jacent exact chez les chiens, les mesures physiologiques des sujets au cours de l'étude nous ont permis de contrer l'hypothèse alternative que bâiller est uniquement une réponse de détresse."

Éthique: La présente étude a été réalisée en stricte conformité avec les «Lignes directrices pour le traitement des animaux dans la recherche comportementale et l'enseignement'' par l'Animal Behavior Society / Association pour l'étude du comportement animal" et approuvé par le Comité d'éthique du Centre de recherche sur la faune à Université de Kyoto (Japon) (n ° WRC2010EC001). Les chiens ont été recrutés sur la base du volontariat des propriétaires à des offres de fidélisation dans les hôpitaux et vétérinaires. Leur consentement à été éclairé avant la participation de leur chien à cette étude.

Teresa Romero, Akitsugu Konno, Toshikazu Hasegawa. Familiarity Bias and Physiological Responses in Contagious Yawning by Dogs Support Link to Empathy. PLoS ONE, 2013


>>> Communication

 > Marquage urinaire du chien
 > Le sourire du chien
 > Communication non verbal entre l'homme et le chien
 > Communication chimique chez le chien
 > Pourquoi les chiens nous aiment-ils ?
 > Le chien et l'envie de mordre
 > Le pelage du chien
 > Le chien ce parfait inconnu
 > Aboiement vocalisation du chien
 > Le chien peut déterminer la taille d'un congénère en écoutant son grognement
 > Chien de race: pointer une direction
 > Le chien et le miroir d'auto-reconnaissance
 > A quoi servent les moustaches du chien
 > Le langage du corps humain induit en erreur le chien
 > L'attachement du chien
 > Les 3 façons de communiquer du chien
 > Acuité visuel du chien
 > Chien, hasard et communication
 > L'odorat du chien
 > Fonction des phéromones du chien
 > Choisir une muselière pour son chien
 > Ordres de base du chien
 > Mon chien ne me regarde pas dans les yeux
 > Aboiement du chien: un traducteur ?
 > Discrimination visuelle des espèces du chien
 > Les bâillements sont contagieux aussi chez les chiens
 > Le chien peut reconnaître des visages familiers à partir d'image
 > La proxémie chez le chien
 > Comportements latéralisés chez le chien
 > Le chien peut lire les signaux d'invitation au jeu donnés par les humains ?



Dernière mise à jour

31/03/2016

- Mettre son chien en pension

31/03/2016

- Salons du chiot: le scandale de l'achat émotionnel

31/03/2016

- Le journal d'un chien

31/03/2016

- Les Philippines exterminent 500 000 chiens par ans

31/03/2016

- Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (3)

X Fermer