Le chien et le miroir d'auto-reconnaissance


Nous pouvons nous reconnaître dans un miroir tous les jours. On le dit d’ailleurs de façon erronée, alors que nous devrions dire que l’on se connaît dans le miroir. Ce qui est totalement différent, car le visage est la seule partie du corps que nous ne voyons jamais directement. Jusqu'à environs 9 mois, nous étions dans l'impossibilité de le faire. Inventé dans les années 1970 par le psychologue américain Gordon G. Gallup. Le test du miroir consiste à vérifier si un animal est capable de reconnaître son propre reflet dans un miroir. Ce test déterminerait si l'animal démontre qu'il à la perception de son image, donc une perception de soi.

Si l'on pose une grande marque de couleur sur le front d'un bébé et qu'on le place face à un miroir.  Jusqu'à 9 mois les bébés ne perçoivent pas dans le miroir la marque sur leurs fronts.

Mais à partir de 2 ans, ils vont chercher à toucher la marque sur leur visage en se regardant dans le miroir. Preuve en est, pour une certaines parties de la communauté scientifique, que le bébé sait que le visage qu'il regarde dans le miroir et son visage, sont une seule et même chose. C'est l'auto-reconnaissance.

Quel autre animal est capable d'être doter de ce système d'auto-reconnaissance dans le règne animal ?
Les Chimpanzés.
La corneille, la pie, le corbeaux et surement beaucoup d'autres oiseaux.
Les autres grands singes: gorilles ( faible taux de réussite), bonobos, orangs-outans, macaques rhésus.
Le rat.
Les pieuvres.
Le dauphin et l'orque.
L'éléphant: Celui-ci utilise sa trompe pour jouer avec la marque.
Le porc (faible taux de réussite)
Il y a surement de nombreux autres animaux sur cette liste, mais ils n'ont pas été expérimenter.

Le chien à été testé au miroir, et ne réussit pas. Pas parce qu'il n'est pas assez intelligent pour se reconnaître dans un miroir, ou qu'il n'a pas la présomption de pouvoir se considérer comme un individu unique en tant que telle. Du coup, le chien ne ferait pas partis de l'élite auto-conscients dans le règne animal ?
Non, bien au contraire, car un test qui utilise la vue pour déterminer l'auto-reconnaissance ne peut être valider pour des animaux qui dépendent de leur nez pour identifier le monde extérieur.
Le cerveaux du chien à été conçus et est adaptés  à sentir que les cerveaux des singes ou de la pie.  Marc Bekoff s'est employer à concevoir un test d'auto-reconnaissance qui aurait du sens pour le chien, qui lui privilégie l’odorat.

«Le test Yellow Snow» de Bekoff
Pour son sujet, Bekoff à choisi son propre chien. Le protocole était d'observer son chien l'hiver lors de promenades quotidiennes sur les sentiers enneigés, et chaque fois que son chien sarrêtait pour sentir l'odeur de l'urine d'un autre chien et posait par dessus son marquage urinaire. Bekoff notait l'emplacement et hors de vue de  son chien, ramassait l'échantillon de couleurs jaune et le déposait plus loin sur la voie.
Le principe même de l'observation était de voir si son chien réagissait différemment quand, plus tard dans la promenade, il faisait une deuxième rencontre olfactive avec non seulement les odeurs des autres chiens qu'il venait de sentir, mais aussi, lui-même !

Pendant cinq ans  Bekoff à chronométré le temps de reniflage des odeurs et découvert "que son chien passait moins de temps à renifler sa propre urine que celle des autres mâles ou des femelles," suggérant ainsi que son chien était capable de reconnaître son odeur lorsqu'il rencontrait ses propres dépôts jaunes d'urines, plusieurs fois consécutivement.
Est ce un test de reconnaissance de soi ? Pas exactement. La reconnaissance visuel dans un miroir semble être plus révélatrice que des traces de sa propre identité olfactive dans la neige. Bekoff lui même décrit prudemment sa conclusion comme une preuve que les chiens ont un sens de l'identité olfactive et qu'ils savent que cette urine lui appartient.

Afin que le chien puisse être déclarer auto-conscient, il devra attendre jusqu'à ce que quelqu'un invente un meilleur test.


>>> Communication

 > Marquage urinaire du chien
 > Le sourire du chien
 > Communication non verbal entre l'homme et le chien
 > Communication chimique chez le chien
 > Pourquoi les chiens nous aiment-ils ?
 > Le chien et l'envie de mordre
 > Le pelage du chien
 > Le chien ce parfait inconnu
 > Aboiement vocalisation du chien
 > Le chien peut déterminer la taille d'un congénère en écoutant son grognement
 > Chien de race: pointer une direction
 > Le chien et le miroir d'auto-reconnaissance
 > A quoi servent les moustaches du chien
 > Le langage du corps humain induit en erreur le chien
 > L'attachement du chien
 > Les 3 façons de communiquer du chien
 > Acuité visuel du chien
 > Chien, hasard et communication
 > L'odorat du chien
 > Fonction des phéromones du chien
 > Choisir une muselière pour son chien
 > Ordres de base du chien
 > Mon chien ne me regarde pas dans les yeux
 > Aboiement du chien: un traducteur ?
 > Discrimination visuelle des espèces du chien
 > Les bâillements sont contagieux aussi chez les chiens
 > Le chien peut reconnaître des visages familiers à partir d'image
 > La proxémie chez le chien
 > Comportements latéralisés chez le chien
 > Le chien peut lire les signaux d'invitation au jeu donnés par les humains ?




Dernière mise à jour

31/03/2016

- Mettre son chien en pension

31/03/2016

- Salons du chiot: le scandale de l'achat émotionnel

31/03/2016

- Le journal d'un chien

31/03/2016

- Les Philippines exterminent 500 000 chiens par ans

31/03/2016

- Chien : faut-il le vacciner contre la rage ? (3)

X Fermer