Le chien et l'envie de mordre


Les canidés à l'état sauvage gagnent leurs vies avec leurs dents. Les prédateurs sont des animaux sociaux, mais leur envie de mordre doit être conservé sous clé envers les autres membres de leur groupe, sinon il y aurait effusion de sang.

Pourtant, ils vivent ensemble en harmonie quasi complète et sont très coopératifs lors de la chasse. Ils ont même la possibilité de partager la nourriture, de manger côte à côte, une fois que leur proie a été tué. C'est assez remarquable étant donné la vision darwinienne de la nature comme une entreprise coupe-gorge, même parmi les membres d'un groupe animal.


Tout comportement canin est essentiellement un processus de tension et de libération. Lorsque l'énergie émotionnelle s'accumule dans le système d'un chien, il crée une tension qui doit ensuite trouver un point de libération à travers le comportement. Pour les canidés sauvages la version la plus complète et la plus satisfaisante de la tension vient soit pendant la prédation, pendant la saison d'accouplement ou pendant des situations conflictuelles.

Une façon de sublimer l'envie de mordre est de lécher, communément considéré comme la manière dont un canidé apaise un membre supérieur. Si l'on englobe l'ensemble des messages, ces comportements dominants et soumis sont si rares dans les meutes de canidés sauvages, pour être pratiquement inexistants. Si l'énergie émotionnelle du canidé vise à toujours être exprimée principalement par morsure, s'il veut aussi maintenir le groupe en harmonie à tout prix, il peut très bien lécher les lèvres de son compagnon ou le menton, au lieu de les mordre.

S'agirait il de soumission ? Réducteur donc probablement pas. S'agirait il de la sublimation de cette envie de mordre ? Respectueusement plus probable.

Si beaucoup de comportements sociaux d'un canidé est basé sur sublimer cette envie de mordre, le processus de domestication des chiens est presque entièrement basée sur cela. Les premières relations entre les humains et les « premiers chiens »  ont pu se basé sur une règle simple: les chiens qui mordent ne restent pas vivre et du coup ne se reproduise pa sà leur côté. Cela a pu être le premier aspect du comportement du processus de sélection naturelle. Alors les chiens ont pris ce qui était déjà un aspect naturel du loup en meute, et l'on étendu de façon exponentielle dans leurs relations avec les êtres humains.

En attendant, il a été suggéré que quand les chiens nous lèche le visage ou les lèvres, ils le font comme les louveteaux, qui cherche à obtenir de leurs parents un repas quand ils reviennent à la tanière en provoquant la régurgitation.

Encore une fois cela paraitrait vraiment très réducteur. C'est comme prendre le calque d'un comportement et de le coller sur une autre dans une situation donner. Les chiens sont très pragmatiques et cherche toujours une orientation bien déterminer, mais il serait très inhabituel pour un chien de prendre un comportement spécifiquement liés à ses parents, et en quelque sorte de l'appliquer aux êtres humains, sans aucune adaptation de quelconque nature que se soit.

Les humains sont des être vivants verticaux. Il n'y a aucune raison pour qu'un chien puisse se méprendre, dans ses comportements entre un être humain à un autre chien. Aussi, les chiens ne font pas que lécher nos lèvres, ils lèchent notre nez, nos oreilles, nos mains et nos pieds.

Quand un chiot voit une énorme tête humaine se pencher vers lui, une partie de lui réagit par peur, et cette partie est prête à mordre. Mais les chiens gagnent leur vie avec leur cœur, et non pas leurs dents. Ils ont de forts « sentiments d'amour et d'affection » pour leurs propriétaires. De plus, ils conserveront leur atavisme de maintenir l'harmonie du groupe à tout prix. Ainsi, lorsque le chien nous voit venir se pencher pour l'embrasser, il sublime son envie de mordre, et nous lèche à la place.

Puis, au fil du temps, comme il revient de plus en plus de sentiment de confiance sur l'amour qu'il ressent déjà, il trouve que nous lécher sent réellement bon, et pas seulement parce qu'il libère ses tensions nerveuses, mais aussi à cause de la façon dont il vous fait nous sentir.

Nos sentiments sont pour nos chiens, comme les voiles et le gouvernail qu'ils utilisent pour se frayer un chemin à travers leurs relations avec nous.

C'est aussi pourquoi quand un chien agacé par nos comportements, remplace la communication d'apaisement de nous lécher, et commence à donner ces petits mordillements avec le bout de ses dents.

C'est qu'il s'est finalement senti assez confiant pour partager un petit peu de sa nature profonde et la plus primitive avec nous.

>>> Communication

 > Marquage urinaire du chien
 > Le sourire du chien
 > Communication non verbal entre l'homme et le chien
 > Communication chimique chez le chien
 > Pourquoi les chiens nous aiment-ils ?
 > Le chien et l'envie de mordre
 > Le pelage du chien
 > Le chien ce parfait inconnu
 > Aboiement vocalisation du chien
 > Le chien peut déterminer la taille d'un congénère en écoutant son grognement
 > Chien de race: pointer une direction
 > Le chien et le miroir d'auto-reconnaissance
 > A quoi servent les moustaches du chien
 > Le langage du corps humain induit en erreur le chien
 > L'attachement du chien
 > Les 3 façons de communiquer du chien
 > Acuité visuel du chien
 > Chien, hasard et communication
 > L'odorat du chien
 > Fonction des phéromones du chien
 > Choisir une muselière pour son chien
 > Ordres de base du chien
 > Mon chien ne me regarde pas dans les yeux
 > Aboiement du chien: un traducteur ?
 > Discrimination visuelle des espèces du chien
 > Les bâillements sont contagieux aussi chez les chiens
 > Le chien peut reconnaître des visages familiers à partir d'image
 > La proxémie chez le chien
 > Comportements latéralisés chez le chien
 > Le chien peut lire les signaux d'invitation au jeu donnés par les humains ?



Dernière mise à jour

31/03/2016

- Elevage et vente de chiens

31/03/2016

- Chasse à courre: des chiens jetables

31/03/2016

- Interprétation de l'aboiement du chien

31/03/2016

- Chien enterré vivant

31/03/2016

- Massacre des chiens en Irak

X Fermer